Beyrouth, 4 août 2020 à 18 heures

Ouvrage trilingue - français/arabe/anglais

Le 4 août 2020 à 18 heures, deux explosions retentissent dans le port de Beyrouth provoquant de nombreux morts et d’importants dégats matériels. Abdo Wazen dans des poèmes déchirants raconte. Tel un oiseau, il survole la ville qu’il aime, le port et témoigne.

 

 

13 euros


 

À 17h45

Les quartiers et les trottoirs 

retrouvaient le calme

Du soir

Les maisons se préparaient pour le dîner

Des cuisines s’exhalaient des odeurs de plats traditionnels

Et dans les églises on allumait des cierges

Plantés dans des coupelles de sable

Achrafieh et Gemmayzé

Vivaient au rythme nonchalant du retour au foyer

et de sortie pour de courtes balades

Les pigeons s’envolaient puis se posaient sur les margousiers

Et la voix du muezzin s’élevait de la mosquée Beydoun.