Vingt-quatre états du corps par seconde

Un livre à quatre mains pour dire l'enjeu du corps dans la société, enjeu politique, amoureux, désir, mort et violence intimement liés. 

Quand la poésie se fait politique et inversement, un texte important qui nous rappelle la force des mots.

 


 

le corps parle de la guerre

le corps regarde fixement

le corps a les yeux gris

à quoi pense le corps ?

à quoi pense sa bouche ?

il ne sait pas

il ne sait pas venait aussi pour le rythme

la liaison des choses

le corps a trente-sept ans

comme Philando Castile

est un silence des morts oubliés

le corps est un étranger dans la nuit

tué par balles lundi soir