Ombre attachée - A bouche sanglante

 

Ombre attachée - A bouche sanglante,  on y traverse des vents contradictoires ou contraires et des marées, en quête d’un lieu propre encore à articuler une parole. On cherche à maintenir un lien humain dans le creux des mots labiles.

 

On y équipe, Dieu sait pour quelles navigations et tribulations, autant que faire se peut, le lecteur bénévole. On ne le force pas à ramer, il ne s’agit que de le transporter – d’ici à là.

Ces deux volumes, placés sous le même intitulé d’ombre attachée, réunissent deux cycles, deux étapes d’un même parcours, autrement mesurés.

Ombre attachée ? C’est un terme technique emprunté aux peintres, mais il peut évoquer les ombres torturées des enfers, ou ce dessin de Goya intitulé « Qui nous délivrera ? »…

C’est dire si les deux livres sont liés.

Une lecture d'extraits de ombre attachée - A bouche sanglante par Pierre Drogi est disponible sur youtube

 


 

 − le discernement

     la droiture

 

               mouettes et sternes

            qui cueillent

                         l’écume –

 

 

 c’en est fait de lui

                 ce sentier

                  dévoré

par ronces araignées pruneliers églantiers orties

            qui accrochent tiennent arrêtent

                           enveloppent le passage

 

                une asperge  hors de terre

            à côté des tiges    (asparagus)

                    tremblants   sanglote    « je maintiendrai »

 

               palpitation colorée de la flamme

               poisson brillant et plat un lingot-bloc entre

                                                   les serres