Le cargo de Rébétika

 

Un homme ; deux femmes ; des autochtones ; un cargo qui n'arrive pas.

Voir la presse

 


 

Ne dites pas de mal du tenancier de l’embarcadère, il n’a

 que peu de temps à vivre, il en a vu passer de ceux qui

se disent vaccinés contre les charretières. C’est un homme bon qui

tient sa place. Le fauve est son ami.