La fête des mots

(Collection Ailleurs est aujourd'hui)

Un univers glacé qui suscite les apparitions. La nature entoure et pénètre l'âme,
porosité angoissante. Mais parfois, il faut célébrer juste le jour, suspension de l'instant. Ce texte, La Fête des Mots (Ordens Fest), d'une grande force d'évocation, est considéré par le poète suédois Joar Tiberg comme le recueil le plus important de Bengt Emil Johnson.

Traduction : Julien Lapeyre de Cabanes

 

 


 

À l’intérieur du labyrinthe de glaces

des jeux de démultiplication :

un furieux aveugle

sans nom

qui était reste

de moi.