[carnets de murs]

Après Faire le mur (2015) et En vigilance extérieure(2016), [carnets de murs] (2018) termine ce qui pourrait être une forme de triptyque poétique sur la question des murs de séparation, texte prenant position pour une poésie impliquée[carnets de murs]s’appuie sur des documents variés en particulier visuels : photographies de Bruno Boudjelal (Paysages du départ), de Joseph Schulz (poststructure, série sur les postes-frontières), installations plastiques (dans une seconde partie du livre), articles de presse, vidéos documentaires, films...

 

Le texte se resserre sur le rapport à la photographie, celle-ci saisie non seulement en tant que support déclenchant l’écriture mais en tant que matériau même et acte permettant dans une perspective réflexive, de penser également la position du poète dans son travail d’écriture. 

La question politique est inhérente à l’évocation des murs de séparation. C’est donc traversé par cette question que le texte se construit. Par la question également de la mémoire, [carnets de murs] ne faisant qu’évoquer le fantôme fictif d’un journal qui n’a pu alors s’écrire mais traversé par l’expérience et des séjours au Maroc, les lieux géographiquement resserrés dans ce livre sur les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla en territoire marocain.  

 

12 euros


 

le plan fixe la durée au fur clair de l’ouverture l’image sonorisée un paysage sous hautes températures un désert la mer la distance à l’image mesure la distance du texte à l’image au texte l’image sans un paysage un texte sans image les ajustements règlent les écarts du texte un agencement de mesures les réglages écartent encore les distances [par la loi le contrôle tous les flux par le mandat conféré par la loi le contrôle à l’entrée par des points non autorisés le contrôle réglementé en des points autorisés la frontière est un demi-cercle 4 ports frontaliers l’entrée par des points prévus la pale empêche de se serrer contre car elle se rabat le système est anti-intrusion le contrôle s’effectue par des points non autorisés le contrôle s’effectue réglementé en des points autorisés 

1998 Ceuta et Melilla Espagne / Maroc